Geek & TIC

Big Data : moteur de l’innovation

Guillaume Ergand, directeur général  de Lemon Data, et Guillaume Lillig, président de CPC Analytics à Strasbourg © Benoît Linder

Avec les mails, les vidéos, les signaux GPS ou les achats en ligne, nous produisons 2,5 trillions d’octets de données par jour. Le big data, littéralement « grosses données », désigne des ensembles de données numériques tellement volumineux que leur exploitation est devenue impossible avec les outils classiques de gestion, ceux-là même qui reposent sur la norme SQL. Les big data sont apparus avec les géants du Web : Google, Apple, Facebook et Amazon - surnommés GAFA, leur acronyme -. Pour leur activité de stockage de données et de vente en ligne, ils ont été obligés d’inventer de nouvelles techniques de gestion de bases de données, dites normes SQL. Le big data est partout, à commencer dans les achats en ligne et sur le web en général, dans l’utilisation des médias sociaux et des téléphones intelligents. Il permet, à l’aide d’algorithmes mathématiques, de prédire des actes d’achat ou les besoins des clients, ou encore d’anticiper une panne ou l’obsolescence d’un produit. Par exemple dans une entreprise, toutes les informations internes et externes à son organisation sont prises en compte.

Le nouveau carburant de l’innovation

La technologie big data représente un immense enjeu commercial. Toutes les entreprises peuvent en bénéficier à condition de bien exploiter les données numériques. Les traiter, les stocker et les analyser offre une infinité de possibilités pour accompagner les prises de décision, acquérir des connaissances, optimiser les activités, mais aussi innover. C’est par exemple le cas de Netflix. Grâce à l’analyse de plusieurs années de données sur le comportement de ses utilisateurs, l’entreprise américaine est passée d’un simple fournisseur de séries et de films accessibles en streaming à un créateur de contenus en produisant elle-même des séries comme House of Cards. Deux structures en Alsace peuvent accompagner les entreprises à bien exploiter ces données massives : CPC Analytics et Lemon Data. A.H.

Témoignages

Fluidifier les données Guillaume Ergand, Directeur général de Lemon Data

« Notre cœur de métier consiste à gérer les données d’une entreprise. Nous intervenons pour sécuriser et protéger l’information, la fluidifier. Parfois la base de données devient de plus en plus lente. L’utilisateur trouve que son ordinateur « rame ». La raison vient souvent d’une mauvaise organisation. Imaginez un entrepôt sans rack, dans lequel les palettes seraient entreposées n’importe où et vous feriez trois fois le tour avant de trouver votre marchandise. Dans une base de données, c’est pareil. Aussi, nous concevons et bâtissons des systèmes d’informations qui fluidifient les données de l’entreprise et nous l’outillons et la formons pour les maîtriser, les interpréter et en extraire le sens économique le plus pertinent pour son avenir. D’où viennent les informations, qui en a besoin, où doit-on les stocker et qu’est-ce qu’elles racontent d’intéressant pour l’entreprise ? Telles sont les questions que nous posons, notamment. » A.H.

Lemon Data Parc des Forges 11 B, rue Hannah Arendt à Strasbourg 03 88 99 02 88 • www.lemon-data.net

Analyser le passé pour anticiper le futur Guillaume Lillig, président de CPC Analytics

« Nous réalisons de l’analyse prédictive pour le secteur industriel. Autrement dit, nous exploitons les données numériques issues des instruments de contrôle des lignes de production pour résoudre des énigmes que le management n’a pas pu résoudre. Il peut s’agir de problèmes de maintenance, de disponibilité d’équipement, de qualité de produits… Nous sommes capables, grâce à des algorithmes intelligents, de détecter de façon automatique certaines combinaisons de facteurs en termes de données associées à des événements sur les lignes, comme une panne de machine ou la mauvaise qualité d’un produit. En analysant le passé, nous anticipons les aléas ou les événements du futur. Or actuellement, 70 % des données ne sont pas exploitées dans les sites de production. C’est dommage. » A.H.

CPC Analytics 8, rue du Saint Gothard à Strasbourg 06 37 32 27 08 contact@cpc-analytics.fr http://cpc-analytics.fr